RIPA 2014

3rd Edition – April 5&6 2014

Performance Evening

Salle polyvalente,
Sherbrooke Pavilion, UQAM
April 5, 2014

with the Nova Scotia College
of Art and Design (NSCAD)

Beck Gilmer-Osborne (NSCAD)
Carolyne Paquette (UQAM)
Catherine Lescarbeau (UQAM)
Jack Wong (NSCAD)
Jean Michel René (U. Laval) 
Kyle Martens (NSCAD)
Marie-Claude Gendron (UQAM)
Pier-Antoine Lacombe (UQAM)
Steven Girard (U. Laval)
with Shannon Cochrane, invited artist

Round Table

Salle polyvalente,
Sherbrooke Pavilion, UQAM
April 6, 2014

Panel 1: Le collectionnement, la mise en exposition et la diffusion de la performance
Shannon Cochrane (artist and FADO director)
Amélie Giguère (independent researcher)
Lesley Johnstone (curator, Montreal Contemporary Art Museum)

Panel 2: Conservation autour de la pratique: l’histoire, le langage et les codes de la performance
Sophie Castonguay (artist and course lecturer at UQAM)
François Morelli (artist and professor at Concordia University) 

Team

Fanny Latreille-Beaumont – General Coordination

Katherine-Josée Gervais – Coordination Assistant and Round Table

Marie-Ève Leclerc-Parker – Coordination Assistant

Noémie Croteau – Finances

Manoushka Larouche – Logistics

Jean-Philippe Luckhurst-Cartier – Technical Support

Julie Richard – Communications

Gabriel Jasmin – Graphic Design

Funders

AFÉA-UQAM
AÉMAV-UQAM
Service à la vie étudiante de l’UQAM
Département d’histoire de l’art de l’UQAM
École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM
Faculté des arts de l’UQAM

Sponsors

Brasseurs du Monde

Partners

VIVA! Art Action
Regroupement des centres d’artistes autogérés du Québec (RCAAQ)
Inter Art Actuel
Centre SKOL

Artist Biographies (FR)

Beck Gilmer-Osborne

Beck Gilmer-Osborne réside actuellement à Halifax et effectue une majeure en Intermedia ainsi qu’une mineure en histoire de l’art au Nova Scotia College of Art and Design (NSCAD). L’artiste s’identifie en tant que « gouine / pédé / queer / féministe / non-binaire trans-activiste ». À travers la performance, la vidéo, la sculpture, la photographie et l’imprimé, Gilmer-Osborne s’intéresse aux notions d’absence, de tension et de pouvoir en relation aux idéologies du genre. Son travail a été présenté dans plusieurs événements et expositions à Halifax ainsi qu’à Toronto.

Carolyne Paquette

Carolyne Paquette complète actuellement ses études au baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Artiste pluridisciplinaire, elle s’intéresse à la notion de commémoration ainsi qu’au souvenir et à ses attaches matérielles. À travers l’acharnement qu’elle voue à une tâche souvent banale et répétitive, Paquette questionne notre rapport au temps, tant dans la création du travail que dans sa réception. Son travail a été présenté dans diverses expositions à Montréal, Laval, Jonquière et à Nantes.

Catherine Lescarbeau

Catherine Lescarbeau termine actuellement une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Artiste multidisciplinaire, elle s’intéresse à la relation entre l’art conceptuel et la critique institutionnelle ainsi qu’à la pertinence de ces approches aujourd’hui. Lescarbeau articule ses plus récentes recherches autour de la plante d’intérieur. En focalisant sur cet objet, l’artiste vise à développer une sorte d’interface lui permettant de réfléchir la relation entre culture et nature à l’intérieur des espaces corporatifs et institutionnels. Elle a participé à plusieurs événements et expositions à Montréal, Chicoutimi et New York.

Jack Wong

Originaire de Vancouver, Jack Wong réside présentement à Halifax, où il effectue un baccalauréat en beaux-arts au Nova Scotia College of Art and Design (NSCAD). En exploitant la figure du « Trickster » ou de l’arnaqueur, Wong mène un dialogue autoréflexif continu autour du statut de l’artiste et du contexte institutionnel de l’art. Il s’implique dans l’organisation d’événements, tout en poursuivant une pratique de commissaire. Le travail de Wong a été présenté à plusieurs reprises dans diverses galeries à Halifax, notamment à Anna Leonowens Gallery, VANS Corridor Gallery, Eyelevel Gallery et à Seeds Gallery.

Jean Michel René

Jean Michel René effectue présentement un baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’École des arts visuels de l’Université Laval (UL). Par le truchement de sa présence physique dans des lieux publics, l’artiste s’intéresse aux questions de l’espace et de l’occupation du territoire. L’adaptation de René au lieu ainsi qu’à l’assistance fait du contexte de présentation le matériau premier de ses performances. Il a présenté son travail à Québec, notamment à Le Lieu, centre en art actuel, en plus d’intervenir fréquemment dans l’espace public.

Kyle Martens

Natif de la Saskatchewan, Kyle Martens complète actuellement un baccalauréat en arts médiatiques au Nova Scotia College of Art and Design (NSCAD). Artiste pluridisciplinaire, Martens s’intéresse au brouillement des frontières entre les disciplines. En créant des espaces de négociations qui mènent à de nouveaux dialogues visuels, Martens traite de la subtilité, de la durée, de l’humour, de l’ennui, de la restriction et de la répétition. Son travail a été présenté à Halifax, en Saskatchewan ainsi qu’au Massachusetts. 

Marie-Claude Gendron

Marie-Claude Gendron poursuit présentement ses études à la maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). À travers une pratique installative et performative, elle s’intéresse aux thématiques du don, de l’intimité et du sacré. En plus de s’impliquer dans l’organisation d’événements performatifs autogérés, Gendron mène en parallèle une pratique de commissaire. L’artiste a participé à plusieurs expositions et événements, notamment à Montréal, Québec, Bordeaux, São Paulo et prochainement à San Romano en Italie.

Pier-Antoine Lacombe

Pier-Antoine Lacombe poursuit présentement ses études au baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Son travail s’articule autour de la déviation possible de la narration. Par un vocabulaire qui lui est propre, l’artiste détourne la nature d’objets usuels en leur attribuant de nouvelles valeurs et utilisations. Lacombe a notamment présenté son travail au centre d’artistes L’Écart à Rouyn-Noranda, dans le cadre des expositions solos « Tu (me) dégoûtes » (2012) et « Plan de réflexion » (2011).

Steven Girard

Steven Girard complète actuellement ses études au baccalauréat en arts visuels et médiatiques à l’Université Laval (UL). Artiste de la performance, il puise dans les comportements humains afin de questionner et de critiquer les conventions sociales. Le public est un agent central du travail de Girard qui construit ses performances à partir des réactions du spectateur. L’artiste a participé à plusieurs expositions à Québec, Alma et Saguenay, en plus de poursuivre une pratique de commissaire.

Shannon Cochrane, invited artist

Diplômée du Ontario College of Art (AOCA), Shannon Cochrane est une artiste de la performance qui vit et travaille à Toronto. Elle a participé à plusieurs expositions à travers le monde, notamment au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud ainsi qu’en Europe. En 1997, elle co-fonde 7a*11d, un festival international d’art performance, dont elle est aujourd’hui co-commissaire. Cochrane est présentement directrice artistique du Centre d’art performance FADO à Toronto. Par la déconstruction de l’espace traditionnel de la performance et de l’esthétique des interactions sociales, Cochrane traite des relations entre l’artiste et le spectateur. Avec humour, elle explore les notions d’auteur, de répertoire et de la pratique de l’art performatif elle-même.

July 19, 2020