Mandat

La RIPA (rencontre interuniversitaire de performance actuelle) est un événement annuel sans but lucratif géré par des étudiant.e.s bénévoles qui vise à promouvoir les pratiques performatives émergentes provenant du réseau universitaire québécois ainsi que des régions avoisinantes. La RIPA souhaite développer les réseaux de la performance au Québec en favorisant les échanges entre les étudiant.e.s, les divers publics et la communauté artistique.

Basée à Montréal, la rencontre se veut une plateforme de diffusion unique et accessible qui présente l’art performatif actuel dans toute sa diversité. L’événement se déroule en deux volets complémentaires : une soirée de performance et une table ronde. Ensemble, elles génèrent des expériences et des réflexions collectives qui se cristallisent au sein d’une publication subséquente. La RIPA agit à titre de laboratoire, autant pratique que théorique, et cherche à forger des liens entre les milieux émergents et établis. Prônant l’expérimentation, sa formule et son équipe se renouvellent à chaque édition.

Par art performance, nous entendons un « mode d’expression artistique consistant à produire des gestes, des actes, et dont l’événement ou l’action et son déroulement temporel constituent l’œuvre.

Notes : Par sa nature même, l’art performance est un art éphémère qui laisse peu d’objets derrière lui, si ce n’est parfois quelques traces sur support audio, photo ou vidéo. La performance, la manœuvre, la performance collective, la poésie-action, la situation construite et l’art corporel, par exemple, sont associés à l’art performance. »

Synonymes : performance, art action, art performatif

[L’Office québécois de la langue française, 2010]